Spécial « Fêtes de Fin d’Année »

Publié le par Raphaëlle Mison Cottet

Spécial « Fêtes de Fin d’Année »

Avant les fêtes

Ne faites surtout pas de régime strict. Le résultat n’en serait que pire.

Un jeun ou une restriction alimentaire importante permet de perdre du poids rapidement mais c’est votre masse musculaire qui risque de s’envoler. Dès la reprise d’une alimentation normale votre poids remonte en flèche est là, c’est de la masse graisseuse que vous gagnez. Les repas des Fêtes de Fin d’Année «étant » plus riches vous reprenez d’autant plus vite…

Alors oubliez l’idée du régime miracle que l’on fait 10 jours avant le jour J ! Gardez une alimentation saine et équilibrée tout au long de l’année c'est la chose la plus sérieuse à faire.

 

Pendant les fêtes

Il y a des aliments qui peuvent mettre en péril votre ligne et d’autres qui peuvent être vos partenaires. A vous de choisir !

 

A l’apéritif

Préférez boire un verre d’eau gazeuse nature ou aromatisé (Salvetat et Perrier existent aussi arôme framboise, agrumes, menthe…), un jus de tomates ou de légumes, un sodas light. Méfiez-vous des jus de fruits qui apportent toujours beaucoup de sucre. Coté alcool, préférez boire une coupe de champagne ou un verre de vin rouge. Par contre évitez les kirs, les cocktails trop riches en sucre.

Coté amuse-gueules, évitez les cacahuètes, pistaches, noix de cajou, olives et crackers. Les petits fours salés sont très riches en graisses….alors laissez-les plutôt aux autres convives ! choisissez plus les toasts aux œufs de lump, au saumon ou aux crudités et bannissez ceux à base de charcuterie. Par contre s’il y a des bâtonnets de carottes, de céleri, de concombre, des radis des feuilles d’endives, vous pouvez les dévorez….Si c’est vous qui invitez, pensez à faire des mini-verrines à bases de légumes, soupes froides ou chaudes, des toasts sur des rondelles de concombre, de radis noirs ou dans les feuilles d’endives. Vous pouvez suivre ou vous inspirez des recettes que j’ai pu vous mettre sur mon site.

 

En entrée

N’hésitez pas à manger des fruits de mer et des crustacés (huitres, crevettes, langoustines, langouste, homard, coquilles saint jacques) à condition bien sûr de modérer les quantités de mayonnaise, de beurre ou de sauce les accompagnant.

Compte tenu de la teneur calorique du foie gras, limitez-vous à une tranche. Dégustez-la de préférence avec du pain complet, de campagne ou de seigle que vous pouvez faire griller si vous le souhaitez. Evitez aussi de manger avec du chutney trop sucré.

Les amateurs de saumon peuvent s’en régaler à condition qu’il soit sauvage et attention à la crème fraiche ou le beurre que vous pourriez être tentés de rajouter.

 

En plat de résistance

Les meilleurs options coté volaille sont la dinde, la pintade (choisissez de préférence un blanc et ôtez la peau) ou la caille. La poularde, le chapon et l’oie sont nettement plus gras. Vous pouvez également choisir du magret de canard auquel vous ôterez bien évidement le gras.

Cuisiner du gibier est aussi un bon choix. Vous pouvez donc choisir du sanglier, du faisan, du chevreuil ou de la biche.

Les viandes de bison, d’autruche ou de kangourou que l’on trouve de plus en plus ont de bonnes qualités nutritionnelles et peuvent donc être également envisager dans un repas de fêtes « diététiquement correct ».

Beaucoup apprécient de manger du poisson ou des fruits de mer pour leurs repas de fêtes c’est une très bonne idée.

Si vous aimez les boudins blancs n’en abusez pas car ils sont très riches en matières grasses.

Dans tous les cas, attention à la farce et à la sauce. Pensez à la cuisson au tournebroche de vos volailles elles seront ainsi moelleuses et riche en saveurs.

 

En garniture

Frites, pommes de terres rissolées, pommes noisettes ou dauphines (les pires !!!) sont à mettre dans la catégorie des garnitures à éviter. Alors n’en mangez pas ou prenez-en de très petites quantités.

Les châtaignes et la purée de marrons sont des féculents servez-les donc plutôt lors d’un repas du midi.

Tous les autres légumes : fagots de haricots verts ou de carottes, tomates à la provençale…peuvent être mangés sans limite à la condition qu’ils n’aient pas été cuits au beurre ou additionnés de crème fraiche.

Le compromis pour faire plaisir à tous les convives c’est de panacher les trois !

 

Le fromage

Il n’y a malheureusement pas d’alternative si vous voulez limitez les dégâts, n’en mangez surtout pas.

 

En dessert

La buche glacée reste plus légère surtout si elle est à base de sorbet que la traditionnelle buche pâtissière à la crème au beurre ou crème de marrons. Mais n’en abusez tout de même pas.

Vous pouvez proposer en plus des fruits : clémentines, litchis, salade de fruits frais…

Méfiez-vous des mignardises si appétissantes si gourmandes mais si caloriques !!

Pour terminer votre repas si vous prenez une boisson chaude, mais ne la sucrez pas.

 

Les chocolats, les bonbons, les confiseries

Il est préférable de les manger en fin de repas plutôt que seuls au milieu de l’après-midi. Mais pas d’abus tout de même.

Préférez les orangettes ou les « Sarments du Médoc » orange ou menthe, les « After Eight », les mendiants…évitez les pralinés, les rochers, les « Ferrero »….

 

Il ne faut pas que ces conseils vous gâchent les fêtes...mais il ne faut pas non plus que les excès de fêtes vous gâchent votre début d’année !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article